• LOGIN
  • Votre panier est vide.

INTRODUCTION AUX MÉDECINES NON CONVENTIONNELLES

42ELEVES INSCRITS

A qui s’adresse cette formation?

■ Personne en reconversion professionnelle
■ Professionnel du secteur médical ou paramédical
■ Personnel ou indépendant du secteur des médecines non-conventionnelles souhaitant compléter et approfondir ses connaissances des plantes médicinales pour accompagner ses patients ou clients.

Les thèmes abordés lors de cette formation


A. Définir la profession
B. La naturopathie s’appuie sur 7 concepts fondamentaux : vitalisme • humorisme • hygiénisme • causalisme • holisme • fonctionnalisme • régulationisme
C. Les modalités d’application
1. Le bilan
2. Les cures
3. Les 10 techniques naturopathiques
o bromatologie (aliments) : alimentation, diététique (restriction alimentaire), complémentation alimentaire
o psychologie (idées) : on écoute la personne de manière empathique (tests par exemple), les élixirs floraux, les élixirs californiens, les remèdes homéopathiques, travail avec la lumière ou le son, la méditation ;
o activités physiques (kinésiologie) : le minimum vital est d’1/2 heure par jour minimum pour provoquer une ventilation suffisante et entretenir le système ostéo-musculaire ;
o chirologie (les mains) : les différentes techniques de massage ;
o réflexologie (les réflexes) : techniques réflexes (réflexologie plantaire, auriculaire, endonasale, shiatsu);
o hydrologie (les bains) : hydratation interne (quantité, qualité), cure d’hydroxydase, les bains froids, les bains hypercaloriques, les bains de boue, d’argile, au sel de la Mer Morte, sauna, hammam ;
o magnétologie (les fluides): utilisation des « fluides » (techniques énergétiques, utilisation des aimants, études des rythmes,géobiologie, …) ;
o actinologie (les rayons) : héliothérapie, luminothérapie, chromothérapie, …;
o pneumologie (gaz ou aérologie) : respiration, yoga, appareil qui permet une rééducation respiratoire
o phyto-aromatologie (gemmologie) ;
o compléments naturels : oligothérapie, lithothérapie, sels de Schüssler, micronutrition, etc..


Hippocrate (460-377 av. J.-C.) • Ibn Sina, dit Avicenne (980-1037) Hidegarde de Bingen (1098-1179) Paracelse (1493-1541) • Dr Claude Bernard (1813-1878) • Dr Antoine Béchamp (1816-1908) • Abbé Sébastien Kneipp (1821-1897) • Ignaz von Peczelay (1826-1911) • Louis Kuhne (1835-1901) • Dr Georges Rouhet (1854-1952) • Dr Rudolf Steiner (1861-1925) • Georges Knap (1866-1946) • Edmond Desbonnet (1868-1953) • Benedict Lust (1872-1945) • Dr Alexandre Salmanoff (1875-1964) • Dr Paul Carton (1875-1947) • Dr Edward Bach (1886-1936) • Dr Herbert Shelton (1895-1985) • Rudolf Breuss (1899-1990) • Dre Catherine Kousmine (1904-1992) • Louis-Claude Vincent (1906-1988) • Dr Bernard Jensen (1908-2001) • Raymond Dextreit (1908-2001) • Pierre Valentin Marchesseau (1911 – 1994) • André Roux (1926-1996) • André Passebecq (1920-2010) • Dr Jean Valnet (1920-1995) • Robert Masson (1931-2019) • Pr Grégoire Jauvais (né en 1932) • Jean-Pierre Willem (né en 1938) • France Guillain (née en 1942) • Daniel Kieffer (né en 1950) • Philippe Dargère (1955-2010) •


A. Médecine conventionnelle (allopathie)
B. Les médecines douces
C. Les pratiques non conventionnelles (PSNC) [Naturopathie • médecine traditionnelle chinoise • médecine ayurvédique • médecine tibétaine • médecine essénienne…]
1. Les grands principes
2. Les limites des pratiques de soins non conventionnelles


A. Le vitalisme [cette force « impetum faciens » d’Hippocrate • La force vitale]
B. L’humorisme [l’humorisme, une science » • le point de vue de la naturopathie • les surcharges humorales : les colles et les cristaux • la mixité émonctorielle • la dérivation émonctorielle ]
C. Le causalisme : trois niveaux de recherche causale [1. La cause humorale, constitutionnelle, climatique et environnementale • 2. La cause de la cause d’ordre psychosomatique • 3. La cause de la cause de la cause d’ordre spirituel (sens de la vie, relation au sacré)]
D. L’hygiénisme
E. L’holisme


A. L’émonctoire hépatique et biliaire [l’émonctoire intestinal : l’intestin grêle • le côlon]
C. L’émonctoire rénal
D. L’émonctoire cutané
E. L’émonctoire pulmonaire


A. Evaluation des surcharges et des carences
B. Evaluation des surcharges humorales
C. Évaluer la vitalité
1. Les différentes techniques

2. Bilans d’observations (morphologiques) [1. le visage • 2. bilan chirologique • 3. Bilan onychoscopique : forme / couleur / lunules / tâches • 4. les tests otoscopiques • 5. Le xiphoïde]

3. Bilans constitutionnels [Constitution (Apparence de la personne : symétrique, asymétrique, constitution irienne, homéopathique, … Potentiel de la personne au plus profond de lui (héréditaires et spirituels) • Diathèse (la diathèse est liée à un terrain individuel et est une mise en jeu de sa personnalité. La diathèse est une prédisposition à réagir face à la maladie, elle est héréditaire ou acquise.Façon de réagir aux agressions externes (infections) et internes (toxines) = mode réactionnel chronique • Le tempérament (c’est la façon de fonctionner dans la vie de tous les jours. On évaluera la morphologie, le comportement psychique et les fonctions organiques priorisées)
1. Les constitutions naturopathiques [ la constitution sanguino-pléthorique => le sang, la congestion, la pléthore, la surabondance • la constitution neuro-arthritique => le système nerveux et l’arthritisme (acidose, sclérose et tendances rhumatismales)]
2. Les constitutions homéopathiques [une constitution homéopathique est en rapport avec l’os et sa constitution minérale basée sur le Calcium, le Phosphore et Fluor. L’os est une trace laissée par l’homme sur la terre, il n’y pas de notion de temps. Il se conserve et à la mémoire du vécu : notion physique et notion spirituelle.
3. Les constitutions iridologiques [la constitution lymphatique • la constitution hématogène • la constitution mixte]

4. Bilans tempéramentaux [les tempéraments naturopathiques • les tempéraments hippocratiques : l’humeur rouge (le sang) / l’humeur jaune (la bile) / l’humeur blanche (la lymphe) / l’humeur noire (la bile noire)]

5. Bilans diathésiques [les diathèses naturopathiques : les diathèses naturopathiques décrivent trois états vitaux : les sous-vitaux, les normaux-vitaux et les sur-vitaux • les diathèses homéopathiques : Psore: réaction centrifuge face à la maladie / Sycose: réaction centripète face à la maladie / Luèse: réaction anarchique face à la maladie / Tuberculinisme: transiger avec la maladie • Les diathèses de Ménétrier : la classification de Jacques Ménétrier distingue quatre grands types de terrains qu’il a baptisé Diathèses]

6. Pulsologie


A. La toxémie [toxémie exogène • toxémie endogène • intoxination • détoxication]
B. Les toxines [toxines circulantes • toxines non circulantes • symptômes d’une surcharge en toxines]
C. Les crises curatives
D. Les différents niveaux de réaction corporelle [stade réactionnel • stade aigu • stade chronique • stade lésionnel ou dégénératif]
E. LES DRAINAGES
Un drainage consiste à stimuler le travail de filtration du sang et d’élimination des toxines par les différents émonctoires • les quatre phases du drainage (en naturopathie) •
F. LES TROIS CURES EN NATUROPATHIE SELON MARCHESSEAU
1. La cure de désintoxication  : les 3 étapes de la cure de désintoxication [1. l’assèchement de la source des surcharges • 2. libération du diencéphale et de ses annexes nerveuses • 3. l’ouverture des émonctoires]
2. La cure de revitalisation
3. La cure de stabilisation

Pré-requis

  • Etre en possession du baccalauréat au minimum ou de son équivalent validé
  • Avoir 18 ans révolus
S'INSCRIRE À CETTE FORMATION8 SEATS LEFT
  • 330,00
  • 100 Jours
  • 25 PLACES
contact@flmne.org 01 42 50 04 58