E-learning: Cerveau et neurotransmetteurs

102ELEVES INSCRITS

PRÉ-REQUIS
Système digestif, bases de biochimie

THÈMES ABORDÉS DANS CETTE FORMATION
Système nerveux – Micronutrition – Nutrition

Note: Ce cours « Cerveau et neurotransmetteurs » constitue le module numéro 3 du cycle complet « La micronutrition exactement » 

RÉSUMÉ

Si nous sommes dotés de sentiments et d’émotions avec une palette aussi riche et diversifiée, c’est grâce aux neurotransmetteurs de notre cerveau. Ces biomolécules modulent la transmission de l’influx nerveux. La réponse étant dépendante du taux libéré dans notre cerveau, un déséquilibre des neurotransmetteurs à un impact direct sur nos comportements des plus primitifs (prise alimentaire, libido, sommeil…) et les plus subtils (bonheur, empathie, bien-être, reconnaissance, accomplissement de soi…).

Véritable immersion dans la biochimie du cerveau, ce cours permet de mieux comprendre nos émotions et nos comportements (et ainsi de mieux nous comprendre). Il fait également le lien entre nos filtres émotionnel et psychologique et la physiologie du système nerveux.

Cette formation scientifique et appliquée s’adresse principalement aux professionnels de santé ayant une formation médicale ou paramédicale : médecins généralistes, homéopathes, spécialistes, pharmaciens d’officine, préparatrices, infirmières, sages-femmes, ostéopathes, kinésithérapeutes, diététiciens, psychologues… Elle peut également s’adresser à d’autres professionnels ayant déjà des bases en nutrition ou en physiologie : naturopathes, praticiens de santé naturelle, spécialistes de la médecine traditionnelle chinoise, heilpraktikers, spécialistes des approches énergétiques, coachs spécialisés dans les approches intégrées. Enfin, elle peut être suivie par toutes les personnes touchant les domaines de la micronutrition, de la diététique, des produits naturels de santé (ayant également déjà des bases en nutrition ou en physiologie) : délégués ou visiteurs médicaux, formation du personnel de laboratoires spécialisés dans la micronutrition, conseillés en magasin BIO…

Le plus difficile quand on suit une formation est de passer de la théorie à la pratique. Cette transposition n’est possible que si : on sait identifier, quantifier, caractériser un dysfonctionnement physiologique ou métabolique par le biais d’outils spécifiques (questionnaires, dosages…) on comprend parfaitement les mécanismes d’action par lesquels une substance ou une pratique va améliorer la santé d’une personne. Cette formation utilisera donc cette approche : apprendre à comprendre pourquoi et comment les micronutriments agissent pour pouvoir utiliser concrètement et rapidement la Micronutrition. Vous avez accès à l’ensemble des vidéos de la formation dès le début de la formation, vous pouvez suivre chacune d’elles à votre rythme sans limitation dans le temps.

PROGRAMME DÉTAILLÉ

Le système nerveux permet de transmettre de l’information au sein de l’organisme. Son organisation est centralisée et utilise deux moyens complémentaires : l’influx nerveux transmis par un courant électrique et les neurotransmetteurs, des messagers chimiques assurant la connexion entre deux neurones. Une attention particulière sera portée sur la synapse et son mode de fonctionnement afin de comprendre les leviers possibles de modulation avec les micronutriments et les phytonutriments.

S’il existe une soixantaine de neurotransmetteurs, une demi-douzaine seulement conditionne directement nos émotions et nos comportements. Connaitre les rôles, la structure, les voie de synthèse de ces neurotransmetteurs « clés » permet de comprendre comment les moduler grâce à des plantes, des acides aminés, des vitamines ou des oligo-éléments.

Le GABA est le seul véritable neurotransmetteur inhibiteur. Il induit une hyperpolarisation de la membrane qui limite toute transmission de l’influx nerveux. Impliqué dans le stress, l’anxiété, le sommeil, la décontraction musculaire, ce neurotransmetteur est relativement méconnu et pourtant capital pour notre bien-être et notre détente quotidienne. Les plantes et nutriments régulant l’axe gabanergique seront ici détaillés.

La sérotonine est le neurotransmetteur de l’humeur qui conditionne notre état de bonheur ou à l’inverse notre tristesse voire notre agressivité. Mais ses rôles sont plus larges : sexualité, prise alimentaire, douleur, régulation de la température corporelle lui sont également associés. Cette partie, présente sa voie de synthèse, les plantes et les nutriments tels que le tryptophane, le Griffonia permettant de rétablir les taux de sérotonine.

Une baisse importante de la sérotonine est observée en cas de dépression. Sans aller jusqu’au développement de cette maladie, il existe de nombreux états de troubles de l’humeur et du sommeil en lien avec une baisse de la sérotonine. Cette partie est très appliquée : quantifier le niveau de la sérotonine pour une meilleure prise en charge de la personne. L’utilisation et les précautions de plantes telle que le Millepertuis ou le Safran seront abordés. Le lien entre état dépressif et inflammation sera également présenté.

La mélatonine est le neurotransmetteur du sommeil. Elle est directement responsable de l’endormissement et de la qualité du sommeil. Mais au-delà du sommeil, la mélatonine est impliquée dans la réparation de l’organisme, le système cardio-métabolique et le phénomène de chronodisruption. Application : Les troubles du sommeil Les troubles du sommeil sont très répandus dans nos sociétés. Réveil précoce, endormissement difficile, réveils nocturnes les troubles sont variés et les sont le reflet de leur origine. Cette partie permet de faire le point sur les nutriments apportant des solutions pour limiter voir résoudre ces troubles du sommeil et leurs conséquences sur le métabolisme et la qualité de vie.

La dopamine est associée au plaisir et à la volonté. Sa carence est souvent masquée par une faiblesse associée de la sérotonine. Pourtant les manifestations d’un manque de dopamine et ses conséquences sont très différentes. Cette partie détaille le métabolisme de la voie de la dopamine et des autres tryptamines (noradrénaline et adrénaline) ainsi que des nutriments utiles au rééquilibrage de cette voie : Tyrosine, Mucuna, Klamath, Fer, caféine…

Une des premières manifestations d’un manque de dopamine ou d’un déséquilibre sérotonine / dopamine est une fatigue chronique. Par ailleurs, la fatigue est le symptôme le plus fréquemment cité en consultation sans que le thérapeute ait des pistes concrètes pour la prendre en charge. Les différentes causes, inflammatoires ou non, ainsi que le mécanisme d’action de certaines plantes adaptogènes comme la Rhodiole seront détaillées.

L’acétylcholine est un neurotransmetteur impliqué dans de nombreuses fonctions centrales comme la mémoire ou dans des fonctions périphériques comme la régulation de la digestion, du rythme cardiaque ou la contraction musculaire… Il est difficile de rééquilibrer ce neurotransmetteur mais des nutriments tels que la choline, la phosphatidylcholine ou l’acide alpha-lipoïque peuvent fournir une aide intéressante.

Les troubles de la mémoire sont associés à une baisse de l’estime de soi. Au-delà de cette dimension psychologique, une amélioration des taux d’acétylcholine permet un soutien de cette fonction. Le Bacopa, la Sauge, la Rhodiole et la phosphatidylsérine seront abordées dans cette partie.

Le magnésium L’importance du magnésium pour le bon fonctionnement de l’organisme et la fréquence des carences et des insuffisances ne sont plus à démontrer. Cependant, à quel niveau agit-il réellement et par quels mécanismes d’actions au niveau du système nerveux ? Par ailleurs, un focus sera fait sur les différentes formes d’apports afin de mieux comprendre les notions d’assimilation et de tolérance de ce nutriment. La vitamine B6 La Vitamine B6 est LA vitamine de la synthèse des neurotransmetteurs. De nombreux traitements tels que la pilule contraceptive ainsi que des conditions physiologiques particulières comme le stress ou la pratique intensive du sport entraine des carences fréquentes. Cette courte partie fait le point sur cette vitamine et ses besoins spécifiques en lien avec les neurotransmetteurs. Les oméga 3 Les oméga 3 sont des nutriments dont on néglige souvent l’importance surtout pour le système nerveux. Or, le renforcement des apports engendre des bénéfices à tout niveau et potentialise toute la neurotransmission, chez le bien portant comme chez le malade. Leur mode d’action et les points concernant leur assimilation et métabolisation seront abordés.

Cette partie permet de connaitre les différents moyens pour évaluer un déséquilibre en neurotransmetteurs, via des dosages biologiques ou des questionnaires. L’objectif de ce module est de permettre au thérapeute de faire des bilans : – pour mettre en place une prise en charge pertinente – évaluer les progrès de la personne ou du patient. Cette partie propose également un questionnaire d’évaluation du niveau de stress.

1. Neurobiologie du stress Le stress est inhérent à la vie. Mais un état de stress chronique engendre de nombreux déséquilibres des neurotransmetteurs (GABA, sérotonine, mélatonine…) et du statut en nutriments (zinc, magnésium, vitamines B …). Une approche neurobiologique permet d’identifier le stade du stress et d’adapter sa prise en charge pour éviter l’effet « boule de neige » et une évolution vers des stades plus avancés comme le Burn-in ou le Burn out. 2. Stratégies nutritionnelles et non nutritionnelles Cette dernière partie permet de résumer les différentes prises en charge du stress avec des solutions non nutritionnelles (activité, méditation, luminothérapie…) et nutritionnelles (plantes, vitamines, oligo-éléments) stade par stade. 3. Conclusions et perspectives Cette courte partie ouvre sur les liens de plus en plus objectivés qui existent entre le système nerveux, l’intestin et le microbiote intestinal ainsi que sur le concept des psychobiotiques.

OBJECTIFS

Les objectifs de ce cours sont très nombreux. Les principaux vous permettront de comprendre : Comment est modulé l’influx nerveux ; Quels sont les principaux neurotransmetteurs modulants nos émotions et nos comportements et quels sont leurs autres rôles physiologiques ; Connaitre les nutriments permettant de moduler spécifiquement les neurotransmetteurs ; Savoir identifier et quantifier un déséquilibre en neurotransmetteurs Appliquer le rééquilibrage sur des troubles spécifiques tels que les troubles du sommeil, de l’humeur ou encore le stress.

Rôle des neurotransmetteurs principaux, enzymes impliquées dans la synthèse et dégradation des neurotransmetteurs, inhibition de la recapture des neurotransmetteurs, agonistes et antagonistes des récepteurs synaptiques, échelle d’Hamilton, inflammation et dépression, bases des relations cerveau-intestin-microbiote, chronodisruption, circuit du plaisir et de la récompense, syndrome de fatigue chronique, contraction musculaire, biodisponibilité des nutriments, intolérance au magnésium, bilan et dosages urinaires, neurobiologie du stress, syndrome général d’adaptation, Burn-in et Burn-out, psychobiotiques.

Valériane, Mélisse, Passiflore, Ashwagandha, Millepertuis, glutamine, vitamine B6, oméga 3, magnésium, tryptophane, Griffonia, Safran, mélatonine, S-adénosylméthionine, tyrosine, Mucuna, Klamath, caféine, Rhodiole, choline, acide alpha-lipoïque, N-acétylcarnitine, phosphatidylsérine, phosphatidylcholine, Sauge, inositol, Bacopa.

PRENDRE CETTE FORMATION
  • 619,00
  • 60 Jours
  • Certificat de Formation
contact@flmne.org 01 42 50 04 58